h1

DOCUMENTAIRES D’ANIMATION

9 mai 2011

1946, automne allemand de Michaël Gaumnitz

Le documentaire est censé représenter le réel. Mais quand l’image fait défaut, il ne reste à partager que la mémoire, au mieux le texte.

Le film documentaire, genre d’une grande souplesse, tend justement à sortir de ses frontières traditionnelles pour explorer de nouveaux langages qui permettent de pallier ces lacunes. Ainsi la reconstitution en réalité virtuelle fondée sur des données scientifiques offre un nouveau regard sur la construction de la grande pyramide de Khéops. Le documentaire s’empare également partiellement ou totalement du dessin animé : «Valse avec Bachir » en est l’exemple le plus connu mais nous vous présentons ici d’autres réalisations tout aussi originales et aux sujets des plus variés…

Reconstitution, mémoire, humour ou poésie, les écritures se mélangent pour se retrouver aux frontières des genres cinématographiques tout en offrant un point de vue sur le réel, l’essence même du documentaire.

FILMOGRAPHIE (8 films) :

1946, automne allemand / Michaël Gaumnitz, réal. ; d’après le livre de Stig Dagerman.- CNC, 2009.- 1 DVD, 1 h 17 mn – (Images de la culture).

En cet automne 1946 où se tiennent les premières élections libres depuis l’avènement du IIIe Reich, Stig Dagerman, jeune écrivain et journaliste suédois, parcourt l’Allemagne en ruines. Il en rapportera Automne allemand, où le témoignage sur la situation matérielle et morale du pays sous-tend une réflexion forte et troublante sur l’angoisse, la haine, la culpabilité. Le film du peintre cinéaste Michaël Gaumnitz se fonde sur ce recueil d’articles. Prêt et consultation.

Un extrait du film de Michaël Gaumnitz

Au premier dimanche d’août / Florence Miailhe, réal.- Les Films de l’Arlequin, 2000.- 1 DVD, 11 mn.

Après avoir enregistré musique et dialogues lors d’une fête de village, la réalisatrice a construit son film sur cette bande-son et filmé  comme pour un reportage. César du meilleur court-métrage en 2002. Prêt et consultation.

 

Chienne d’histoire / Serge Avedikian, réal., scenar. ; Thomas Azuélos, peintures- Sacrebleu Productions, 2010.- 1 DVD, 15 mn.

Palme d’Or du court-métrage Cannes 2010. – Constantinople 1910, les rues de la ville sont envahies de 30 000 chiens errants… Le gouvernement, après avoir fait appel à des experts européens, décide unilatéralement de déporter les chiens sur une île déserte… Une allégorie du génocide des Arméniens. Prêt et consultation.

N.B.  Bien que fictionnel, nous avons fait le choix d’intégrer ce film car la ligne entre Histoire et fiction est très fine.

Serge Avedikian parle du film

Jeux pluriels / Nicolaï Troshinsky, réal.- La Poudrière, 2009.- 1 DVD, 5 mn : couleur.- (Bref ; 19)

Depuis 25 ans, Luigi Finisera invente et fabrique des jeux de société. Portrait d’un drôle de “facteur Cheval“. Prêt et consultation.


Kheops révélé / Florence Tran, réal.- Gédéon Programmes, 2009.- 1 DVD, 52 mn.

L’architecte Jean-Pierre Houdin s’est penché sur la problématique de la construction de la plus grande et énigmatique pyramide. Il consacra dix ans de sa vie à découvrir comment le pharaon Khéops et ses architectes, il y a 45 siècles, s’y sont pris pour bâtir l’une des sept merveilles du monde. Une aventure pharaonique. Prêt et consultation.

Pour en savoir plus : le site de france 5

Une ombre au tableau / Amaury Brumauld.- Les Films du Balibari, 2008.- 1 DVD, 52 mn.

Un fils retrouve sa mère dans son atelier. Atteinte d’une maladie apparentée à Alzheimer, elle n’arrive plus à peindre. Ensemble, ils décident de se remettre au travail et nous entraînent peu à peu dans un périple entre fiction et documentaire où passé et présent, peinture, dessin et prises de vues réelles se mélangent. Prêt et consultation.

Le site de la production

Valse avec Bachir / Ari Folman, réal.- Bridgit Folman Film Gang, 2008.- 1 DVD, 86mn.

Premier film d’un genre nouveau : le documentaire d’animation… Une extraordinaire reconstitution historique de la première guerre du Liban et des traumatismes qu’elle a causés… Un réquisitoire inoubliable et puissant contre la guerre, à la fois autobiographique et journalistique, qui mêle interviews, rêves et souvenirs. Prêt individuel uniquement.

Le site du film

La Voie du chat / Myriam Tonelotto, réal.- La Bascule, 2008.- 1 DVD, 90 mn.

Une approche originale de la relation entre l’homme et le félin qui touche au conte philosophique. Il s’agit davantage de dénoncer un monde qui se déshumanise et les méfaits de la mondialisation : des chats licenciés de la British Railways aux chats suicidaires de la baie de Minamata, un effet miroir. Prêt et consultation.

Le site du film

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :